Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 15:22

 

« Je veux qu’on me parle »,

de Louis Calaferte

 

Voyage en pays de Calaferte

Théâtre des Halles à Avignon, salle du Chapitre

Du 21 au 25 mai 2008, mercredi au samedi à 21 heures et dimanche à 16 heures

Création 2008

Durée : 1 h 30

 

Mise en scène, scénographie : Alain Timar

Avec : Yaël Elhadad, Nicolas Gény et Roland Pichaud

Régie générale, lumière, son : Hugues Le Chevrel

Construction du décor : Théâtre des Halles

Costumes et accessoires : Élizabeth Baumard

Administration générale : Laurette Paume

Relations publiques : Sophie Choulot

Chargé de développement : Philippe Salord

 

À partir des œuvres suivantes : Droit de cité ; Requiem des innocents ; Septentrion ; l’Homme vivant ; Carnets ; Black-out ; Clap ; Un riche, trois pauvres ; Pièces intimistes ; Poèmes

 

En sélectionnant et présentant une série de pièces courtes et de textes, j’ai choisi de rendre compte d’une sorte de voyage en pays de Calaferte, à travers cette nostalgie de la dérision qui caractérise ses personnages. Si on se moque du constat de la réalité, c’est pour mieux éprouver une vraie tendresse pour l’humain. C’est drôle, parfois tragique, quelquefois cynique, souvent comique, comme la vie quoi ! Mais le comique ici, « est celui qui, en même temps qu’il nous divertit, au fond nous émeut. Jamais il n’est si proche de la perfection que lorsque, par une infime déviation, il pourrait se métamorphoser en tragique. Il doit éveiller en nous les résonances d’on on ne sait quel indéfinissable malaise. » Carnets

Alain Timar

 

Né le 14 juillet 1928 en Italie, Louis Calaferte passe son enfance aux environs de Lyon. Il décide de devenir écrivain à 13 ans et publie son premier livre en 1952. Écrivain mal connu, il est pourtant l’auteur d’une œuvre majeure comprenant des récits, des poèmes, des nouvelles, des essais, des carnets et des pièces de théâtre. Il reçoit le prix Ibsen en 1978 et en 1992, le Grand Prix national des lettres. Il meurt le 2 mai 1994…

 

Cet auteur prolixe, provocateur, sulfureux, censuré (souvent pour de mauvaises raisons), méconnu, voire marginalisé, a laissé une œuvre complexe, riche, féconde, tournée – quelles qu’en soient les formes choisies – vers un questionnement constant, non seulement celui de l’identité personnelle, mais également du mystère de l’Homme, son semblable, son frère.

 

Rencontre-débat :

Mardi 13 mai 2008 à 17 h 30, en partenariat avec la FNAC au Forum de rencontres

FNAC Avignon • 19, rue de la République

Vous êtes invités à embarquer pour la présentation de ce voyage en pays de Calaferte : Alain Timar, metteur en scène et scénographe parlera de sa création et répondra à vos questions.

L’entrée est libre.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre des Halles à Avignon, salle du Chapitre • rue du Roi-René • 84000 Avignon

Du 21 au 25 mai 2008, mercredi au samedi à 21 heures et dimanche à 16 heures

Création 2008

Durée : 1 h 30

Administration : 4, rue Noël-Biret • 84000 Avignon

04 90 85 52 57

www.theatredeshalles.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher