Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 12:10

« Prenez garde à l’amour ! »

Contes de Maupassant

 

À partir du mardi 13 mai 2008

Théâtre de l’Atelier • 1, place Charles-Dullin • 75018 Paris

Voir la critique d’Olivier Pradel pour les Trois Coups

 

Avec : Clémentine Célarié

Mis en scène avec la complicité de Manuel Durand et Gabor Rassov

Lumières : Patrick Clitus

Costumes : Mélisande de Serres

 

« … Prenez garde à l’amour, il est embusqué partout : il vous guette à tous les coins ; toutes ses ruses sont tendues, toutes ses armes aiguisées, toutes ses perfidies préparées ! Prenez garde à l’amour !… Il est plus dangereux que le rhume, la bronchite ou la pleurésie ! Il ne pardonne pas, et fait commettre à tout le monde des bêtises irréparables… »

 

Maupassant nous dit de nous méfier de l’amour, mais heureusement qu’on ne l’écoute pas et qu’on ne peut pas échapper à l’amour que lui, nous donne… Prenons garde à l’amour peut-être, mais pas à Maupassant !… Jetons-nous dans ses mots, dans ses flots, dans ses torrents de vie et de passions…

 

Nous nous sommes rencontrés quand j’avais seize ans, lui était déjà mort, mais ses textes si vivants, dits par Gérard Guillaumat, sur une scène de théâtre à Lille… J’ai eu un tel choc que c’est grâce à ce moment sacré dans ma vie que j’ai décidé définitivement et pour toujours de faire du théâtre… Il a fallu que j’attende d’être prête, assez mûrie par la vie et sans doute par l’amour, pour me plonger dans la même aventure…

 

Maupassant peut nous sauver des pires états d’âme, des pires chagrins d’amour, des pires désespoirs, parce que dans ses mots il y a tous les amours possibles, tous les espoirs imaginables… Il parle d’amour comme s’il était dans chacun de nos cœurs…

 

C’est vrai que nous nous reconnaissons tous, quand nous le lisons… Il est un voyage plein de paysages rugissants, étonnants, fous, extrêmes et si profonds, si doux et si violents dans toutes les âmes. Le lire, le dire, est une véritable renaissance, une aventure passionnante… Une aventure amoureuse…

 

Parce que, malgré ses conseils, je ne pourrai jamais prendre garde à l’amour !

Clémentine Célarié

 

Ce spectacle où Clémentine Célarié sera seule en scène n’est pas une lecture à proprement parler. C’est un vrai spectacle, avec une mise en scène et dont l’amour est le fil conducteur. Les contes seront lus mais aussi dits parfois.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre de l’Atelier • 1, place Charles-Dullin • 75018 Paris

Représentations : du mardi au samedi à 21 heures (pas de représentation le samedi 21 juin 2008

Réservation : par téléphone tous les jours au théâtre 01 46 06 49 24 et points de vente habituels

Prix des places : 34 € | 30 € | 24 € | 15 € | 7 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher