Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 11:33

 

Jacques Mandréa

 

Dans le cadre du XVIIIe Festival Mai-diterranée le Théâtre Toursky présente pour une soirée exceptionnelle l’auteur-compositeur Jacques Mandréa, le vendredi 2 mai à 21 heures. Il sera accompagné de François de Pekour à la guitare, Michel Bartoli à la guitare électrique et Pascal Bartoli au clavier.

 

Avec Léo Ferré, il était l’un des compagnons du Toursky de la première heure, un des piliers de ce qu’on avait appelé à l’époque la bande à Martin. Une décennie de concerts quasi rituels au Toursky dans les années 1970 a réjoui et ému des milliers de spectateurs. Puis il est parti promener ailleurs sa mélancolie, son goût du partage et sa frénésie de tendresse. Et voilà qu’il revient !

 

Quand Jacques Mandréa entre sur scène, le lien s’établit instantanément et ne cesse de monter en puissance grâce à une présence forte, une musique populaire et raffinée, grâce à des textes qui, tout en étant des confessions, atteignent chacun d’entre nous. Ses chansons traitent de son vécu, de ses malaises, de ses tendresses et de ses coups de gueule ; elles fustigent les tabous, célèbrent l’amour et la femme, l’amitié et la vieillesse. Elles nous parlent du temps qui passe, de sa panique des idées reçues. Chacun de ses thèmes propres à la poésie lyrique est dominé par un humour joyeux qui va parfois jusqu’à la dérision.

 

Chanter sur scène, Brel disait qu’il en devenait malade tant l’émotion était forte. Jacques Mandréa dit qu’il n’en est pas très loin, car, en spectacle, il va jusqu’au bout de lui-même comme s’il fallait répondre avec un enthousiasme désespéré au cliché mourir sur scène. Ce passionné de mots et de langue française vit dans l’instant chanté. On a souvent dit de lui qu’il était le précurseur de Jean Guidoni. Il s’inspire de ses expériences et de ses longs voyages au Pérou et au Maroc.

 

Les chansons de ce professeur de lettres, homme de théâtre et auteur-compositeur, ont parfois fait grincer quelques dents. Elles appartiennent sans complexe à la chanson française et deviennent universelles. Voir en scène Jacques Mandréa est une expérience rare. Jacques Mandréa appartient à ces artistes qui vont jusqu’au bout d’eux-mêmes. C’est ce qu’a pensé l’équipe du Toursky, qui l’a réentendu dans divers lieux marseillais dédiés à la musique… Et c’est pourquoi Richard Martin est heureux de l’inviter à nouveau… Un rendez-vous où Jacques Mandréa livrera un récital de trente chansons avec sa voix bouleversante, facétieuse et émouvante. Il a l’émotion à nu et la nostalgie à fleur de l’âme.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • 13003 Marseille

Réservations : 0820300033

www.toursky.org

Durée du spectacle : 2 heures

Jacques Mandrea dédie ce spectacle à Jacques Lombard et Jean-Paul Delfino

Avec le soutien de l’association Thubaneau Belsunce

Prix des places : de 3 à 23 euros

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher