Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 18:26

« Dîner entre amis »,

de Donald Margulies

 

Adaptation de Michel Fagadau

Mise en scène de Michel Fagadau

Comédie des Champs-Élysées, depuis le 9 avril 2008

L’avant-scène théâtre nº 1242 (15 avril 2008)

 

Dîner entre amis : Karen et Greg, Lisa et Tom forment deux couples d’amis, qui partagent tout depuis douze ans. Lors d’un dîner chez Karen et Greg, Lisa, venue seule, leur avoue que Tom vient de la quitter pour rejoindre une autre femme. Cette rupture, que rien ne laissait supposer, bouleverse les équilibres sentimentaux et amicaux du quatuor harmonieux qu’ils formaient auparavant…


Dans Dîner entre amis, Donald Margulies porte sur les problèmes conjugaux un regard lucide non dénué d’humour. Il ausculte le drame de la séparation et l’onde de choc qu’elle provoque au-delà même du couple. Avec un sens inné de la justesse, Margulies donne à cette comédie dramatique intime une dimension véritablement universelle.


Au sommaire de ce numéro de L’Avant-scène théâtre :

> l’affiche du spectacle, faite de biographies de l’auteur, du metteur en scène et des comédiens ;

> un riche cahier de photographies de la mise en scène ;

> le texte intégral de la pièce ;

> un dossier illustré dans lequel Donald Margulies se penche sur ses sources d’inspiration et Michel Fagadau, sur les raisons qui l’ont poussé à mettre en scène l’œuvre de Margulies, dont il monte Dîner entre amis pour une deuxième fois. D’autres articles élargissent la réflexion sur la crise du couple en général, comme fait de société, et sur ce moment théâtral par excellence où se trament mariages et complots : le dîner entre amis.


Dans le cahier d’actualité, Zohar Wexler met à l’honneur les dramaturges israéliens, au lendemain du Salon du livre. Gilles Costaz rencontre Catherine Murillo et Catherine Salviat, qui interprètent avec tendresse et talent Deux petites dames vers le Nord de Pierre Notte à la Pépinière-Opéra. Enfin, dans sa chronique, Armelle Héliot revient sur les mises en scène de Troïlus et Cressida par Declan Donnellan et de Falstafe par Claude Buchvald, avant de rendre un dernier hommage à Hubert Gignoux.


Recueilli par

Les Trois Coups


Informations complémentaires :

12 € | 104 pages | 15 avril 2008 | I.S.B.N. : 978-2-7498-1068-3 | E.A.N. : 9782749810683

www.avant-scene-theatre.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans Livres | Revues | D.V.D.
commenter cet article

commentaires

Rechercher