Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 20:33

 

Ouvroirs

 

La durée des études est fixée à trois ans – une année supplémentaire, de « professionalisation » étant destinée à permettre la réalisation de projets concrets, susceptibles de déboucher sur une exploitation dans le circuit professionnel.

 

Prolongement du travail d’écriture solitaire, le travail au sein du département est organisé en « ouvroirs » diversifiés.

 

1. Le « studio » : un collectif d’accompagnement critique des écrits en cours réunit deux fois par mois, en sus des étudiants eux-mêmes et du coordonnateur du département, un collectif d’écrivains qui suit les travaux de la promotion durant ses trois années d’études. Ce collectif prend connaissance des travaux personnels des étudiants et procède à des lectures, suivies d’échanges libres sur les écrits en cours.

 

2. Les ateliers de réflexion : dramaturgie, esthétique, littérature dramatique… Ces rendez-vous généralement bimensuels, animés par de jeunes chercheurs en études théâtrales, rythment et documentent la réflexion collective sur l’histoire et l’actualité de l’écriture dramatique.

 

3. Les grands entretiens : chaque année, un programme de lecture et d’étude d’œuvres d’auteurs vivants anticipe des sessions de travail avec les dramaturges concernés (ou leurs traducteurs). Ces rencontres, très préparées, sont autant d’occasions d’étudier le parcours d’écrivains riches d’une longue expérience de la scène, susceptibles d’interroger en retour les écrits produits dans le cadre du département.

 

4. L’atelier de traduction : animé par un traducteur de théâtre, et des traducteurs invités, cet atelier n’a pas pour objectif de former des traducteurs, mais de sensibiliser les jeunes écrivains aux problèmes soulevés par la traduction littéraire en général, et dramatique en particulier. Il est par ailleurs l’occasion d’un rapport de grande intimité avec les œuvres.

 

5. La « foire aux brouillons » : jeux littéraires et impromptus. Expériences collectives de « l’opération dramatique ».

 

6. Le comité de lecture : fonctionnant sur le principe d’un comité professionnel ordinaire, il accompagne les très abondantes lectures de pièces (en particulier contemporaines). Ce comité réunit écrivains et comédiens.

 

7. L’atelier de « mise en voix et en espace » : associant les comédiens de 2e année, il permet de mettre à l’épreuve du plateau et des interprètes les textes et les traductions en cours d’écriture.

 

8. L’atelier de lecture théâtrale et de sensibilisation à la pratique du jeu : apprentissage concret de la lecture publique, et opportunité de dire et d’écouter ses propres textes.

 

9. Les stages : au cours des trois années passées à l’école, les écrivains auront accompli un stage dans chacun des départements de l’ENSATT, soit en qualité d’observateur, soit en participant actif.

 

10. Les commandes, les collaborations, les productions : Ces dernières années, le département d’écriture dramatique de l’ENSATT a collaboré (commandes de pièces, lectures, mises en espace, performances, ateliers, journaux…) avec les festivals La Mousson d’hiver, La Mousson d’été, Regards croisés, Les Langagières, À scène ouverte ; et avec les théâtres TNP, Comédie de Valence (CDN), Comédie de Reims (CDN), Nouveau Théâtre du Huitième (Lyon), Théâtre du Rond-Point (Paris), Théâtre du Point-du-Jour (Lyon).

Des lectures publiques des pièces écrites au cours des trois années d’études sont organisées régulièrement dans le cadre de l’école ou à l’extérieur.

Les écrivains du département participent activement aux « petites formes » qui réunissent annuellement les étudiants des différentes disciplines.

Chaque auteur aura vu l’une de ses pièces produite dans le cadre de l’école, soit au cours de sa troisième année, soit dans le courant de la saison suivante.

 

11. Le « Studio européen d’écriture dramatique » : chaque été, l’université d’été « Prima del teatro » accueille à San Miniato (Toscane) de jeunes écrivains en provenance des principales écoles supérieures de théâtre européennes, pour une session de quinze jours conduite par des dramaturges de différents pays.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


www.ensatt.fr

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher