Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 13:22

 

Communiqué

 

de la Coordination interprofessionnelle du spectacle vivant en Rhône-Alpes regroupant des syndicats d’employeurs, de salariés, des membres de compagnies, artistes, techniciens, des représentants et des acteurs des différents secteurs du spectacle vivant

 

Lyon, le 26 février 2008

 

Depuis quelques mois, les professions du spectacle vivant s’inquiètent fortement des annonces du ministère de la Culture concernant des gels et des coupes budgétaires qui auront des conséquences graves pour la démocratisation de la culture et pour l’emploi dans notre pays.

 

Le budget 2008 de la direction régionale des Affaires culturelles Rhône-Alpes (DRAC) est toujours amputé d’environ 1 000 000 € par rapport à celui de 2007.

 

Les baisses annoncées touchent au financement de la création et de la diffusion. Elles vont d'abord fragiliser les compagnies indépendantes, dont les membres (artistes et techniciens) sont déjà lourdement frappés depuis le protocole Unédic de 2003.

 

À l’heure où l’éducation artistique et le droit à la culture pour tous sont affirmés comme prioritaires par le président de la République, ce sont les aides aux actions culturelles (accès à la culture, sensibilisation des publics, irrigation du territoire…) qui sont largement diminuées (– 50 %), voire annulées. Mais également le réseau dynamique des scènes régionales, dont les scènes conventionnées par le ministère de la Culture, certains festivals et scènes de musique actuelles…

 

En contradiction avec la déclaration récente de Mme Albanel qui affirmait épargner les institutions constituant « le cœur de réseau national », nous constatons que restent touchés certains orchestres en région et les centres nationaux de création musicale. Disparaissent purement et simplement en 2008 les aides aux projets dans les domaines de la culture scientifique, culture multimédia, réseaux de pratiques en amateur et développement culturel en milieu rural.

 

Les porteurs de projets et acteurs culturels de Rhône-Alpes et de l’ensemble du territoire français commencent donc l’année 2008 dans un état de parfaite incertitude concernant leurs financements.

 

Ce repli du pacte républicain pour la culture n’est pas acceptable. Les répercussions seraient très importantes pour l’emploi et pour ceux qui mènent un travail de fond indispensable.

 

Nous constatons également que ces coupes ne représentent qu’un montant financier très modeste à l’échelle du budget de la nation. L’État réaliserait une économie infime tout en causant des dégâts majeurs, indiquant ainsi un affaiblissement très alarmant, en rupture des volontés politiques précédentes.

 

Nous pensons que la France doit s’enorgueillir de son foisonnement artistique et de son système de financement public unique en Europe.

 

Les professionnels de la culture se mobilisent largement et unitairement face à une coupe budgétaire sans précédent pour une politique culturelle ambitieuse, et organisent un rassemblement général devant la préfecture du Rhône, 106 rue Pierre-Corneille à Lyon le mercredi 5 mars à 15 heures.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Contact :

– Synavi (Syndicat national des arts vivants) :

Fabrice Bernard : 06 08 99 10 65

Alice Gutman : 06 10 17 69 67

Syndéac :

Guillaume Cancade : 06 10 80 76 96

Jean-Paul Angot : 06 81 26 58 78

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher