Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 15:46

La bibliothécaire mène l’enquête


Par Cédric Enjalbert

Les Trois Coups.com


Le Lucernaire récidive. Des brigands disait-on ? De fieffés conteurs ? Les faits nous donnent raison. Tous les soirs à 18 h 30, juste avant « Hughie », on échange une drôle d’histoire, sous « le Linteau ». Une heureuse digression entre voyage initiatique, conte philosophique et thriller historique.

undefinedUn livre rendu au service de dépose de nuit avec cent vingt-trois ans de retard, ce n’est plus de l’impolitesse, c’est de l’insolence. Bien prête à faire payer l’amende du siècle au lecteur impertinent, la bibliothécaire de Stockholm, armée de son tampon à faire défiler le temps, part à la recherche de M. A. Boîte postale en Chine, dit la fiche d’emprunt. Premier indice. Un guide de voyage annoté dans toutes les langues. Deuxième indice. Un ticket de métro de 1913, un pantalon dans une teinturerie chinoise à Londres, une petite musique étrange enregistrée sur un cylindre Édison pour phonographe, des livres de compte du xviie siècle… Trois, quatre, cinq, six indices encore. Et un tour du monde qui va de Suède en Angleterre, d’Angleterre en Chine, de Chine aux États-Unis en passant par la France et l’Australie. Un détour par les temps jadis aussi. Remontant le temps, traversant les continents, la bibliothécaire mène l’enquête.

Ces pérégrinations à la recherche de M. A. prennent la forme d’un voyage initiatique. De vieille fille, la bibliothécaire devient ainsi exploratrice passionnée, sa mesquinerie se change en philosophie. Quant à sa vie, autrefois petite et prosaïque, elle acquiert une dimension mythique.

La comédienne, seule sur scène pendant un peu plus d’une heure, assume un long monologue joué sur tous les tons avec beaucoup de vigueur. Un regard qui brille de sadisme ou une larme au coin de l’œil, Thérèse Crémieux est, tour à tour et avec une grande aisance, la bibliothécaire de Stockholm, l’intendant anglais ou le renard traqué, elle est l’érudite et la femme fantasque. Les dérapages et digressions sont légion. On s’en amuse même si vers la fin du spectacle l’on perd un peu le fil : l’attention mollit (on pense notamment aux nombreux allers-retours qui « retardent » la fin). La conclusion, en revanche, à la fois poétique et tragique, réinsuffle de la vigueur. Sous ses airs d’interrogation existentielle, de réflexion sur l’histoire et la mémoire, elle nous laisse pensifs, en somme. Pensifs, car la bibliothécaire perd la trace de M. A. au milieu des horreurs de la Shoah… Une vraie tension dramatique, donc, du mystère mais aussi de la drôlerie et beaucoup de philosophie.

La mise en scène, quant à elle, se résume à trois éléments : un rétroprojecteur qui retrace en images les étapes du voyage, un tableau noir qui affiche les liens entre les indices recueillis et, entre deux, une valise qui fait le lien. Grosse d’un voyage sur les quatre continents, elle se vide à mesure que le tableau se remplit.

Le spectacle, qui se présente d’emblée comme une démonstration extraordinaire de preuves surnaturelles, gagne son pari. L’on suit avec plaisir et intérêt les circonvolutions de la bibliothécaire, le tour primesautier que prend l’enquête, celui d’un esprit qui court à sauts et à gambades. Quant à l’identité de M. A. ? Une figure mythique et néanmoins anonyme. Mais la bibliothécaire de Stockholm se fera un plaisir de vous expliquer. 

Cédric Enjalbert


Le Linteau, de Glen Berger

Traduction française : Thérèse Crémieux

www.le-linteau.com

Mise en scène : John R. Pepper

Assistante à la mise en scène : Barbara Rybol

Avec : Thérèse Crémieux

Scénographie : Antoine Ranson

Éclairage et son : Patrick Boggero

Le Lucernaire • 53, rue Notre-Dame-des-Champs • 75006 Paris

Réservation : 01 42 22 66 87

www.lucernaire.com

Du 17 janvier au 26 avril 2008 à 18 h 30, du mardi au samedi

Durée : environ 1 heure

15 € | 30 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher