Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 21:51

Épatant

 

Dans le Théâtre du Bout, petite salle au charme intemporel, deux personnages, des femmes d’un certain âge, apparaissent sur scène. Les actrices, elles, sont belles et jeunes. Mais presque impossible de s’en rendre compte tant leur jeu est impressionnant de justesse. Soumya Teffahi et Cindy Rodriguez sont Simone et Thérèse, et rien d’autre, le temps d’un spectacle. Épatant !

 

undefinedBien qu’ayant beaucoup apprécié le jeu de ces deux actrices dans Un paysage de Fanny Mentré, j’avais tout de même une petite inquiétude en sachant qu’elles allaient endosser les habits, les mimiques, et les propos de deux vieilles femmes. Il y avait le risque de manquer de respect, de faire une grossière caricature du troisième âge… Mais rien de tout cela, fort heureusement. À la place : de la tendresse, de l’humour (c’est qu’elles aiment l’humour, ces deux mamies-là), et de la superbe performance d’acteur.


La mise en scène, sobre et dynamique, laisse toute la place aux deux actrices. Ce sont-elles qui créent l’espace – en allant au marché, au café du coin, aux funérailles d’une connaissance, au musée, etc. Et, parfois, Simone et Thérèse délaissent la scène pour la salle, utilisant alors les spectateurs comme des éléments de décor. Le public, surpris mais néanmoins réjoui, rit de plus belle.


Outre le jeu remarquable, les propos tenus par les deux femmes sont criants d’authenticité. Grâce à leur grand âge, Simone et Thérèse n’ont plus de scrupules, et disent ce qu’elles pensent de tout et de tout le monde. Elles commentent donc allègrement l’obésité du petit-fils Jordy, le manque d’élégance de leur rivale Jeannine, ou bien la baisse du pouvoir d’achat et sa conséquence sur leur porte-monnaie. L’humour est cinglant et cruel, car tellement lucide et innocent à la fois.


Alors que nous sommes souvent amenés à voir des personnages hors norme sur scène, ces deux femmes nous rappellent que le théâtre est un lieu qui peut aussi accueillir des personnages plus modestes, et faire d’eux des héros le temps d’une pièce. Ainsi, le public peut découvrir ces deux femmes qui, après une vie de travail et une vie de famille, aiment se retrouver ensemble et parler du temps qu’il fait, du passé, des autres, ou bien même se chamailler entre elles, mais toujours apprécier la vie comme elle vient, en tout cas ce qu’il en reste.


Loin de tout stéréotype, Simone et Thérèse sont représentées (dans le sens le plus noble du terme) par deux jeunes comédiennes passionnées, qui testent avec talent les limites de leur jeu. Soumya Teffahi et Cindy Rodriguez devraient s’assurer un bel avenir en tant que comédiennes, avec leur générosité et leur énergie. Simone et Thérèse, quant à elles, continuent de bavarder jusqu’au 26 mars. 


Anne Losq

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Moi j’pense comme vous, de Cindy Rodriguez et Soumya Teffahi

Compagnie du Rire-en-Carton-Fat • 89, rue Cardinet • 75017 Paris

06 64 43 02 07

crcf@hotmail.fr

Mise en scène : Camille de la Guillonière

Avec : Soumya Teffahi et Cindy Rodriguez

Théâtre du Bout • 62 B, rue Pigalle • 75009 Paris

Réservations : 01 42 85 11 88

www.lebout.com

Le mercredi à 19 h 15, jusqu’au 26 mars 2008

15 € | 10€ 

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher