Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 14:35

Quelque part en Idyllirie

 

L’origine de « la Nuit des rois ou Ce que vous voudrez », de Shakespeare, est restée floue. Son titre ferait allusion aux douze jours précédant l’Épiphanie, où il était d’usage de faire représenter des « masques » et de s’adonner à des réjouissances placées sous le signe du désordre. L’intrigue de « la Nuit des rois » se construit d’ailleurs sur le conflit entre les volontés et les désirs des personnages.

 

Le duc Orsino croit aimer Olivia pour toujours. Mais c’est vers son page – Viola déguisée – que ses désirs secrets le portent. Olivia, pour l’amour de son frère mort, « a abjuré, dit-on, la société et la vue des hommes ». Mais il suffit que Viola apparaisse sous son déguisement masculin pour que l’inconsolable comtesse reprenne goût à la vie… La comédie s’achève sur une heureuse conclusion : Viola et son frère jumeau (qu’on croyait mort), par leur mariage avec Orsino et Olivia, mettent fin à cette confusion tyrannique des sexes et des partenaires. Voilà pour l’histoire…


D’un point de vue technique, il est important de souligner l’exceptionnelle qualité de ce spectacle. Le texte est parfaitement audible et compréhensible, les coupures réalisées sont intelligentes et habilement conduites.


undefined

« la Nuit des rois »


Quant à l’interprétation de la compagnie L’Aurore, c’est un pur moment de bonheur ! Les comédiens s’amusent, à travers leurs jeux d’acteur, parfaitement maîtrisés. Marie Verge réalise une époustouflante performance, en jouant trois personnages à la fois : à l’aide de masques et d’un triple costume, elle passe simultanément d’un personnage à un autre, transformant en un éclair sa voix, son corps, ses intentions, soutenant à elle seule des dialogues et des scènes de plusieurs minutes. C’est incroyable.


La mise en scène (Frédéric Vern) est inventive et surprenante. La présence du pianiste s’accorde totalement avec la musicalité de la pièce. Les compositions de Benjamin Vern offrent un second souffle au texte, un espace libre aux chansons et à la poésie. Si les critiques en parlent peu, c’est sans doute qu’elles s’intègrent à l’histoire à la perfection, à l’image des célèbres musiques de film. Enfin, l’utilisation de vidéos, tournées à la manière des films muets, permet d’avantage de lisibilité de l’action et une meilleure compréhension des différents tableaux.


En bref, un grand bravo à la compagnie L’Aurore et au jeune metteur en scène Frédéric Vern, dont l’avenir est plus que prometteur. 


Amélie Beckerich

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


La Nuit des rois ou Ce que vous voudrez, de William Shakespeare

Compagnie L’Aurore • Mairie • 33190• La Réole

05 56 61 83 74 | 06 63 16 85 48

contact@compagnie-l-aurore.com

www.compagnie-l-aurore.com

Mise en scène : Frédéric Vern

Avec : François Dubois, Muriel Gaudin, Noélie Giraud, Franck Montauzon, Marine Pédeboscq, Marie Verge, Benjamin Vern, Frédéric Vern

Musique : Benjamin Vern

Costumes : Thibaut Cora

Décors : Marjolaine Feliu

Masques et marionnettes : Koba Grosheitsch

Lumières : Pierre Martigne, Magaly Brard

Vidéo : Yoann de Montgrand

Diffusion : Estelle Martinet

Théâtre en miettes • 2, rue du Prêche • Bègles

http://theatreenmiettes.monsite.orange.fr

Réservations : 05 56 43 06 31

Du 21 au 23 janvier 2008 à 21 heures

Durée : 1 h 30

10 € | 8 € | 6 €

Du 10 juillet au 2 août 2008 (relâche le 19 juillet), à 11 h 15, espace Roseau, Avignon Off 2008

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher