Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 22:24

 

« Boliloc », de Philippe Genty

 

Théâtre Toursky à Marseille

Mercredi 6 à 19 h, jeudi 7, vendredi 8 et samedi 9 février 2008 à 21 h

 

Mise en scène : Philippe Genty et Mary Underwood

Avec : Alice Osborne, Christian Hecq, Scott Kœhler

Musique : René Aubry

Costumes : Charline Beauce

Production exécutive : maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre

Coproduction : Théâtre Toursky

En cours : Théâtre André-Malraux-espace Jacques-Prévert-Le Rive Gauche-L’Atelier à spectacles

 

À propos du spectacle Boliloc

Cette nouvelle création est une plongée dans l’univers fantasmagorique de Philippe Genty.

 

Après avoir vu Ligne de fuite et la Fin de terres au Toursky le spectateur ne peut oublier ce prestidigitateur de la réalité, ce tricoteur de broderies oniriques pour qui toute matière devient vivante.

 

undefinedPhilippe Genty a choisi de s’associer au talentueux Christian Hecq pour un spectacle qui devrait rester dans les annales.

 

La réalité copie l’illusion. D’illusions en réalités la Compagnie Philippe-Genty parcourt un univers où les images absurdes, dérisoires, cruelles, s’emboîtent sur un monde associatif sans logique narrative comme dans un rêve. Des images retrouvent d’anciennes blessures, réveillent des premières peurs, des premiers désirs et témoignent de nos vertiges intérieurs.

 

Ce soir-là, quelque chose n’est pas tout à fait pareil.

 

Ça ne vous arrive jamais d’être quelque part, dans un lieu où vous avez l’habitude de venir, et pourtant vous sentez une différence ?

 

Parfois c’est imperceptible, les lumières, le plancher, les odeurs semblent identiques et pourtant…

 

Ce soir-là, comme à l’accoutumée, il y a cet immense trou noir et, si les rires ne sont pas au rendez-vous, on peut se demander si le public n’a pas été aspiré par le trou noir d’une étoile. Puis, à mesure que le décalage augmente, des sons, des rires surviennent avec un retard ou une avance, mais c’est surtout à cause des répliques des marionnettes que les choses vont commencer à déraper.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • 13003 Marseille

Réservations : 0 820 300 033

www.toursky.org

Mercredi 6 février 2008 à 19 h ; jeudi 7, vendredi 8 et samedi 9 février 2008 à 21 h

Durée : 1 h 30

Tarifs : de 3 € à 23 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher