Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2007 6 15 /12 /décembre /2007 15:55

Deux grands comédiens


Par Vincent Cambier

Les Trois Coups.com


En ce 11 décembre 2007, je suis allé au Toursky à Marseille, ce joli théâtre habité par les âmes de générations d’artistes. Dau et Catella étaient dans l’arène, face à sept cents personnes, avec pour seule arme pacifique leur talent.

Difficile d’écrire sur Dau et Catella et non pas le contraire. Parce qu’il y a plusieurs histoires, imbriquées les unes dans les autres. Parce que c’est un spectacle apparemment en déconstruction et reconstruction permanentes. Parce que ça part dans tous les sens, dans toute l’essence du rire. Parce que les deux grands comédiens et mimes que sont Jacques Dau et Jean-Marc Catella, dont le talent champagnise chaque seconde, funambulisent tout du long sur le fil fragile de la mise en abyme sans jamais dégringoler. Parce que ce sont des piroguiers émérites du fleuve périlleux de l’Absurdie.

dauetcatella-fw.jpg

Facile d’écrire, en revanche, parce que la maturité de ce spectacle vivant éclate à chaque instant. Parce que la complicité entre Dau et Catella et leur générosité envers le public sont une évidence. Parce que, avec leur seul corps et leurs seuls mots, ils nous tiennent en haleine pendant une heure et demie. Parce que le rythme vif et vivifiant de ce morceau théâtral de roi est haletant comme un cœur qui bat. Parce que, sous des apparences simples, l’intelligence montre son museau pointu avec constance. Parce que Dau et Catella et non pas le contraire est un hommage vibrant aux métiers de saltimbanque. Parce que la fin du show est scotchante de beauté douloureuse. Parce que c’est la démonstration par a + b que nous avons tous un besoin organique des artistes. 

Vincent Cambier


Dau et Catella et non pas le contraire, de et avec Dau et Catella

http://www.dauetcatella.com/

contact@dauetcatella.com

Monsieur Max Production • 127, avenue Émile-Cossonneau • 93160 Noisy-le-Grand

01 49 32 06 68

contact@monsieur-max.fr

Mise en scène : Gil Galliot

Lumières : Rolland Catella et Jean-Jacques Renaud

Musique : Rolland Catella

Costumes : Brigitte Faur-Perdigou

Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • Marseille

Réservations : 0 820 300 033

Mardi 11 décembre 2007 à 21 heures (spectacle complet)

Représentation supplémentaire : mercredi 12 décembre à 19 heures

Tarifs : de 26 € à 36 €

– Du 3 janvier au 16 février 2008 à Boulogne-Billancourt au Théâtre de la Clarté

– Du 7 mai au 22 juin 2008 à Paris au Vingtième Théâtre

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher