Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 21:01

Une fille… et trois garçons en or

 

Ces joyaux se nomment Nathalie Duong, Vincent Bouchot, Denis Chouillet et Pierre Corbel et font partie des Cavatines. Une troupe d’artistes inspirée, crée en 2002, et qui revisite le théâtre musical français. Après « Comme de bien entendu », les revoici sur les planches pour nous présenter « Une fille en or », un spectacle autour de l’œuvre de Georges van Parys.

 

Georges van Parys, je dois avouer que je ne connaissais pas. Mais je me cultive. Alors, je suis allée voir cette alléchante comédie de Natalie van Parys et Lise Martin, entièrement élaborée autour des chansons du cher Georges et de certains de ces contemporains. Tout au long du spectacle, ce sont des mélodies, des rimes, des fa et des si, que s’échangent les quatre personnages en guise de répliques.


Un point commun entre les chansons : elles parlent toutes d’amour. Car c’est bien d’amour qu’il s’agit quand le rideau s’ouvre sur le décor d’un jardin féerique. On y découvre Bobby, un curieux jardinier, chimiste, passionné par la nature, en pleine discussion avec son étrange compagnon, Gisèle le chat. Tous deux semblent heureux. Mais, quand même, il y a comme une fausse note dans la partition de leur paisible quotidien. C’est Bobby. Il veut essayer l’amour. Il est un peu naïf, et puis timide aussi. Alors, une fille, il sait même pas à quoi ça ressemble. Mais il en a tout de même une petite idée, il a pu en admirer quelques-unes dans un catalogue. Un catalogue vendant de l’amour en kit ! Et ce curieux business, c’est celui du véreux M. Paul, et de sa poule, Sido. Tous deux débarquent en rythme dans ce jardin merveilleux, pour proposer leurs services à Bobby. L’aventure peut alors commencer. En avant la musique !


une-fille-en-or-fw.jpg

 

Et les refrains s’enchaînent pour ne plus s’arrêter. L’histoire est simple mais cohérente. Les trente-trois chansons du répertoire tombent juste. Ce sont elles qui pendant toute la durée du spectacle me font sourire et me dandiner discrètement sur mon siège. Mes oreilles sont en fête, mais mes yeux aussi, car le spectacle est beau à regarder. Des lumières vives et colorées. Enchanteresses puisqu’elles évoluent subtilement pendant toute la pièce pour s’adapter aux scènes et renforcer les émotions du moment. Les costumes ne sont pas en reste, surtout ceux de la jolie Sido, qui dans ces jupettes roses, rouges, et jaunes me fait sautiller les yeux au rythme de ses pas de danse. Ce spectacle est un gigantesque bonbon à consommer avec gourmandise.

 

Un bémol tout de même dans cette partition. Je partais, d’emblée conquise par la formule, mais je me suis un peu lassée de tant de farandoles. Une poignée de chansons en moins et une pincée de dialogues parlés en plus auraient été les bienvenus. Au milieu de tant et de tant de musique, je me suis surprise à regretter la parole. Cela aurait reposé mon ouïe et mon attention, et permis à celles-ci de guetter avec impatience la reprise de la musique, au lieu de la subir. La musique ici, c’est un peu comme l’amour que nous raconte si bien la pièce, elle gagnerait à se faire un peu désirer. Mais point de drame ! Je suis quand même sortie souriante de cette comédie, avec l’envie de chanter, de danser et de tomber amoureuse. 


Kandida Muhuri

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Une fille en or, de Natalie van Parys et Lise Martin

Compagnie Les Cavatines • 273, rue du Faubourg-Saint-Antoine • 75011 Paris

01 43 40 94 97

16, rue Charles-Pathé • Vincennes

01 43 74 73 74

www.cavatines.com

Texte : Lise Martin

Mise en scène : Natalie van Parys avec la complicité de Jean-Claude Fernandez

Avec : Nathalie Duong, Vincent Bouchot, Denis Chouillet, Pierre Corbel

Décor : Jean-Marie Abplanalp

Costumes : Olivier Bériot

Lumières : Dominique Guerder

Chansons de Georges van Parys, Charles Trenet, Paul Misraki, Albert Willemetz, Mireille Scotto, Raoul Moretti, Mouloudji, Jean Boyer…

Théâtre Daniel-Sorano • 16, rue Charles-Pathé • Vincennes

Réservations : 01 43 74 73 74

Du 22 novembre au 30 décembre 2007

22 € | 18 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher