Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 19:08

« Mignon-Palace », on adore

 

Dans la salle Aragon de la ville d’Avion, nous sommes accueillis par une grosse dame bien aimable, qui a le sens de l’accueil. Sa tenue vestimentaire a quelque chose de sucré, d’acidulé, on dirait un bonbon. Elle demande si ça va. Tout va bien. Et toute la soirée se passera superbement bien. On rit, on applaudit, on s’émerveille : c’est une réussite.

 

mignonpalace-fw.jpgL’action se passe dans la salle de cinéma-bal-catch-théâtre Le Mignon-Palace, où la vie s’installe de manière burlesque. On dirait une salle d’après guerre, où, le samedi, on y jouait du catch, le dimanche, on y faisait bal… Une polyvalence à toute épreuve. Des fragments de vie nous arrivent avec bonhomie et amusement. On assiste à une séance de cinéma avec un faux Dracula, à des combats de catch hyperdrôles, à des acrobaties minutieuses sur BMX (et lorsque le BMX rencontre les échasses, c’est irrésistible), à un jeu sensuel suspendu à du tissu, à un bal acrobatique. On voit une roue allemande, une trapéziste, des projections vidéo… On admire l’efficience de la musique et des bruitages, qui rythment le jeu.


Les grandes familles du cirque sont presque toutes présentes : l’équilibre sur engin, l’aérien, les disciplines acrobatiques et le clown pour tous. À l’approche des fêtes de Noël, ces circassiens-comédiens, ces comédiens, ces musiciens nous emballent. Les expressions des visages et des corps sont très éloquentes, amusantes. Le rapport des circassiens à l’objet est étonnant, fascinant. On admire la force physique et mentale, la souplesse, l’équilibre, la prise de risque… Le bal, les baraquements d’après guerre, l’Ange blanc, Laurel et Hardy, le corset des grands-mères, Fellini sont autant de souvenirs qui reviennent.


Le cirque traverse aussi les arts. On pense à la peinture avec Chagall, à la chanson avec Piaf, au cinéma avec Chaplin et à la littérature avec Pinocchio. Ce soir-là, nous avions le Prato avec sa force vive du rire rayonnant sur une salle pleine de spectateurs comblés. Ce soir-là, le cirque était brillamment à la scène. Bravo le Prato ! 


Christine Trolet

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Mignon-Palace (cabaret-cirque)

Le Prato, théâtre international de quartier • 6, allée de la Filature • 59000 Lille

03 20 52 71 24

info@leprato.fr

Contacts David Gadenne ou Patricia Kapusta au 03 20 52 71 24

Jean-Philippe Janssens, régie générale, au 06 03 22 99 22

Mise en piste  : Gilles Defacque

Avec : Gilles Defacque, Jacques Motte, Stéphanie Petit, Séverine Ragaigne, Cédric Paga

Musique : (Cie Tire-Laine) Arnaud Van Lancker, création, accordéon et chant ; Laurent Dionnet, saxophone, flûte à coulisse ; Éric Navet, percussions ; Benoît Sauvage, basse ; Simon Demouveaux, guitare et chant 

et Lætitia Boumeddane, trapèze ; Céline Vallette, corde et tissu ; Vincent Warin, acrobatie sur BMX ; Tanguy Simmoneaux, roue allemande

Création lumières : Stéphane Babi Aubert

Costumes, projections : Dany Cornillie

Régie générale : Jean-Philippe Janssens

Régie son et vidéo : Sébastien Leman

Régie plateau : Guy Fabre

Durée : 1 h 30

Salle Aragon à Avion (62), le 4 décembre 2007 à 20 h 30

Tarifs : 7 € | 6 € | 5 € | 3,50 €

Réservations : Culture commune 03 21 14 25 55

Espace culturel avionnais : 03 21 79 44 89

Tournée

– le 29 novembre 2007 au Manège de Maubeuge

– les 30 novembre, 1er et 2 décembre 2007 au Prato à Lille

– le 4 décembre 2007 à la salle Aragon à Avion

– les 6, 7 et 8 décembre 2007 au Prato à Lille

– les 12 et 13 décembre 2007 au Théâtre Dionysos de Cahors

– le 15 décembre 2007 au Théâtre de Béthune

– le 18 décembre 2007 au Colisée de Lens

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher