Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 21:44

Comme sur un tapis volant


Par Maja Saraczyńska

Les Trois Coups.com


C’est la cinquième fois que le Théâtre du Soleil accueille dans ses lieux de jeunes compagnies prometteuses dans le cadre du festival Premiers pas.

Les portes du théâtre s’ouvrent. Les spectateurs pénètrent dans cet endroit particulier, guidés par des membres de la compagnie. Ils prennent leur place, en face des acteurs, qui, assis sur la scène, contemplent l’arrivée du public… Ils sont là, en face de nous. Une sorte de tension et d’inquiétude s’installe parmi les rangs. Une attente. Et tout à coup une musique se déclenche, nous enveloppe, nous étourdit, et nous transporte – « comme sur un tapis volant » – dans un autre univers.

L’inquiétude du spectateur s’évanouit. Le regard mordant du comédien laisse la place au geste et à la parole du personnage. La machine théâtrale démarre lentement. De l’actualité de la représentation nous annonçant la nécessité d’éteindre nos portables et de la condition de l’acteur qui ne se rappelle plus son rôle, elle nous emmène dans un pays issu de plusieurs mythes populaires universels. Telle la légende du dragon qui exige chaque année le sacrifice d’une vierge afin de maintenir la paix et protéger la cité.

opera-du-dragon-fw.jpg

« l’Opéra du dragon »

Un bon point de départ pour déclencher la pensée et le débat sur des questions parmi les plus actuelles. Pour permettre aussi au metteur en scène de mettre en pièces – à partir du texte de Heiner Müller – la parodie de la situation politico-médiatique de nos jours. Ainsi que la problématique de notre liberté et de nos choix dans cette société, qui ne correspond plus forcément à nos valeurs. La boucle puisant dans la mémoire collective des anciens mythes se referme ainsi. Des histoires du dragon – maître de la Cité –, de Charlemagne, de la jeune Elsa, de son sauveur Lancelot, du chat… ne cessent de nous faire rire follement tout au long du spectacle.

De nombreux sketches se succèdent sur cette scène énorme, peuplée d’accessoires de toutes sortes et habitée au milieu par un petit rideau rouge. Lequel s’ouvre et se referme aussitôt, donnant à voir des personnages de plusieurs pièces à la fois, des comédiens, des choristes, des chanteurs d’opéra, des danseurs, des marionnettistes.

De multiples métamorphoses, des changements de rôles, de masques, de costumes nous entraînent dans un univers fou de la variation théâtrale et nous offrent un bon moment de dépaysement, d’oubli, de rêve, de joie… De jeunes comédiens talentueux dans une mise en scène originale. Bravo ! ¶

Maja Saraczyńska


L’Opéra du dragon, de Heiner Müller

La Compagnie de l’Instant-Propice

Dans le cadre du festival Premiers Pas au Théâtre du Soleil

www.theatre-du-soleil.fr

Mise en scène : Joséphine Serre

Assistante à la mise en scène : Élise Fradinas

Avec : Avril Benard, Anthony Boullonnois, Guillaume Compiano, François de Brauer, Macha Dussart, Marianne Fabbro, David Houri, Benjamin Lavernhe

Régie : Antoine Duris

Arrangements musicaux : Léopoldine Serre et François de Brauer

Graphisme : Guillaume Compiano

Création lumière : Mickael Oliviero

Régie lumière : Mohamed Mokademini

Théâtre du Soleil • Cartoucherie • route du Champ-de-Manœuvre • 75012 Paris

Métro : Château-de-Vincennes, puis navette Cartoucherie ou bus 112

Locations : 01 43 74 24 08

7, 8, 9 octobre 2007 à 21 h, 14, 15, 16 octobre 2007 à 19 h, 17 novembre 2007 à 20 h, 18 novembre à 17 h, 21 et 22 novembre 2007 à 19 h

Durée : 1 h 30

15 € | 12 € | 10 € | 7 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher