Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 21:48

En apesanteur

 

C’est à un musicien – un saxophoniste –, qui a une petite amie à Francfort, que Mateï Visniec dans son œuvre a confié le soin de raconter à qui voudrait l’entendre « l’Histoire des ours pandas… ». Au Studio Théâtre de Montreuil, c’est une compagnie qui a des attaches à Marseille – la Cie Désaccordé – qui par sa créativité débordante et son travail autour ce texte a séduit le public venu à sa rencontre...

 

histoire-des-ours-pandas.jpgSe réveiller un matin dans la tenue d’Adam et Ève après une nuit d’amour, jusque là, rien de bien surprenant pour un couple. Sauf que lui ne semble se souvenir de rien. Ni de l’endroit où il se trouve – son propre appartement – ni de la créature de rêve qui a dormi dans son lit, ni même des moments où, ensemble, ils ont croqué la pomme. Qu’importe, elle est appétissante et, surtout, elle est là. Alors pourquoi ne pas jouir encore de ce fruit délicieux ? Mais elle se rhabille. Elle doit partir. Lui aimerait qu’elle reste. Le lui demande. À quoi bon ? opposera-t-elle dans un premier temps.


Mais il a raison d’insister. Finalement, elle lui accordera neuf nuits. Neuf nuits supplémentaires ! C’est là tout ce qu’elle consent à lui offrir. Mais neuf nuits ou une vie, quelle différence ? L’important n’est-il pas d’être ensemble ? Entre Elle et Lui, le pacte est conclu. Alternent alors séquences vidéo entraînantes et dialogues émouvants. Certains passages moins captivants parviennent, néanmoins, à élever encore un peu plus notre regard impudique au-dessus de l’intimité de cette chambre à coucher. Là, où tout semble avoir commencé.


Sur scène, les deux comédiens se livrent avec cœur à un numéro de saltimbanques. Elle, hystérique, attendrissante, loufoque, détestable. Tout à la fois. Delphine Goossens, dans ce rôle, exécute le grand écart entre tous ces registres avec souplesse et grâce. Comme une contorsionniste. Ses costumes déroutants et ses accessoires bien choisis ajoutent au mystère de la psychologie de son personnage. Son partenaire, Fabbio Fabbri, n’a pas ces atours pour se dissimuler. Lui n’a qu’un texte pour exister. Un texte sur le fil. Un texte qu’il doit faire vivre. Faire vivre comme il a su faire, sous nos yeux, pousser des arbres dans le jardin de sa maman. Et même si parfois, comme un funambule trop ému, il hésite un peu ou perd l’équilibre, qu’importe la chute ! « Avons-nous encore besoin de nos corps ? » interroge si bien la pièce. L’essentiel ne se trouve-t-il pas ailleurs ? Mais où se trouve donc cet ailleurs, où l’amour pourrait comme l’apesanteur nous affranchir de toute contrainte ? Si l’histoire ne le dit pas, c’est que le metteur en scène à la suite de Matéï Visniec entend laisser au spectateur la liberté de choisir le lieu, l’espace, le temps…


Pari risqué pour la compagnie Désaccordé, qui s’aventure avec audace dans le trou béant que la pièce, telle que l’a écrite l’auteur, laisse à l’imagination le soin de combler. Il fallait faire preuve d’une grande créativité pour mettre en relief la profondeur ce texte, dont certaines lignes nous avaient, en lecture, laissé de plates sensations. Il faut dire que la scénographie et la conception vidéo de Sabine Barthélemy apportent à la mise en scène de Rémi-François René une valeur ajoutée certaine. Le somptueux décor blanc de ce douillet nid d’amour nous transporte d’emblée hors du temps, dans un univers onirique où les jours ne se compteraient plus en heures, mais en battements d’ailes. Un vrai petit coin de paradis.


Hymne à l’amour, à la mort ou à la liberté ? La question reste ouverte. À chacun donc d’y trouver ce que, inconsciemment, il était venu chercher en écoutant l’Histoire des ours pandas racontée par un saxophoniste qui a une petite amie Francfort.


Que tous ceux qui ont des oreilles entendent ! Seuls repartiront totalement déçus ceux qui espéraient voir des pandas. Des vrais. Une pièce à voir. Pari gagné, donc ! 


Idrissa Sibailly

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


L’Histoire des ours pandas racontée par un saxophoniste qui a une petite amie à Francfort, de Mateï Visniec

Désaccordé Compagnie théâtrale • 27, quartier des Charrons • 13420 Gemenos

06 31 98 20 73

compagniedesaccorde@yahoo.fr

Mise en scène : Rémi François René

Scénographie : Sabine Barthélemy

Assistante scénographie : Sandrine Maunier

Avec : Fabbio Fabbri et Delphine Goossens.

Création vidéo et arrangements sonores : Sabine Barthélemy

Musiques : Vlad et Sweek

Création costumes : Amélie Baranthal

Création lumière : Mathieu Courtaillier

Création visuelle : Vincent Maunier

Production et communication : Olivier Troude

Studio Théâtre • 52, rue du Sergent-Bobillot • 93100 Montreuil

Réservations : 01 42 87 39 27

Du 18 au 20 octobre 2007 puis du 25 octobre au 10 novembre 2007 à 20 h 30 (relâche les dimanche et lundi)

Durée : 1 h 30

12 € | 8 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher