Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 18:45

Rapport moral d’Avignon Festival et Cies *

 

Mesdames et Messieurs, Chères et chers amis,

 

Avant toute chose, je voudrais vous dire quelques mots sur le Off, ce rassemblement si décrié ici ou là et qui est pourtant après plusieurs décennies d’existence reconnu comme l’un des plus importants rendez-vous culturels de France.

 

Il attire un nombreux public, pluriel dans sa composition et passionné de spectacle vivant dans tous ses genres et sous toutes ses formes. Nous ne le dirons jamais assez, il est aussi le terreau qui fertilise la création artistique en France.

 

En dépit de nombreuses difficultés, nous sommes attelés depuis 2 festivals à nos tâches d’accompagnement du Off, notre ambition déclarée étant dès le départ d’en améliorer la lisibilité et la pertinence et d’articuler nos actions autour d’un festival de plus en plus professionnel et solidaire.

 

Les compagnies, les professionnels, les publics, tous s’accordent pour dire que l’édition 2007 fut un succès et nous pouvons donc être satisfait, dans l’ensemble, des résultats obtenus tant artistiquement que financièrement, sans oublier certaines actions de communication et notamment, pour la première fois, en 2006, l’exemplaire réussite de la manifestation d’ouverture.

 

Mais il est vrai que nous ne devons pas nous arrêter à simplement gérer le passé ! Nous devons continuer à mettre en œuvre les différentes idées, inventer d’autres relations avec les institutions : ministère de la Culture, SACD, Sacem, Adami ainsi que les autres festivals y compris le In d’Avignon.

 

babillard5-fw.jpg

 

Toutes ces perspectives seront développées lors des états généraux que nous organisons en décembre. Ces perspectives, nous les voulons ambitieuses avec ces partenaires et avec d’autres qui vont venir avec nous, au moins pour un dialogue nécessaire et urgent.

 

Sans préjuger les résultats de ces états généraux, les tâches pour 2008 sont nombreuses. Nous devons faire en mieux tout ce que nous avons fait en 2007, en prévoyant déjà la présence de quelques problèmes nouveaux. Celui du respect de la laïcité par exemple… et d’autres qui ne font que s’ajouter et qu’il va bien falloir régler un jour, notamment la licence d’entrepreneur de spectacles, la conformité encore approximative de certains lieux, les compagnies amateurs, les lieux alternatifs, occasionnels, le théâtre de rue, l’affichage collé sur les domaines public et privé…

 

2008 sera aussi le temps du développement des résidences, du catalogue des lieux apportant une plus grande lisibilité de l’offre en matière de salles de spectacles et, bien sûr, l’évolution du site Internet pour les publics et les professionnels…

 

Le bilan, nous l’avons dit, est très positif, mais comme vous pouvez le constater, beaucoup reste à faire, encore !

 

Nous lançons à toutes et tous l’appel à nous rejoindre et à travailler avec nous. Et surtout ceux qui font parfois des critiques acerbes pour pas grand-chose, nous leur disons simplement : venez collaborer à la Maison commune.

 

* (Ce rapport a été lu lors de l’assemblée générale de l’association le 2 octobre 2007.)

 

Recueilli par

Les Trois Coups

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher