Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 19:44

« La Comédie de la comédie »,

de Jean Tardieu

 

Théâtre Les Enfants terribles • Paris (XXe)

Du 10 octobre au 2 novembre 2007

À 21 h du mercredi au samedi, à 15 h 30 dimanche, relâche le lundi et le mardi

(du 10 au 14 octobre : 1 place achetée = 1 place offerte)

 

comediedelacomedie.jpgMise en scène : Cyrille Louge

Avec : Cédrick Lanoë, Katia O’Wallis ou Sophie Bezard, Emmanuel Siret, Francesca Testi

Musique des chansons : Romain Titinsnaider

Un spectacle de la Cie Marizibill

www.compagniemarizibill.fr

 

Résumé :

Un coffre. Quatre comédiens. Quatre variations sur le théâtre poussées jusqu’à l’absurde… Un spectacle burlesque, poétique et musical, comme une rencontre entre Tardieu, Miró et Chaplin !…

 

En regroupant ces quatre pièces autour du thème du théâtre, et en les reliant entre elles par des poèmes, l’envie était aussi d’en faire un spectacle ayant une unité, un style, une personnalité, et non pas une simple suite de pièces, un « florilège Jean Tardieu », dont l’auteur serait le seul lien.

 

Comme le dit l’auteur, ces pièces « ont pour commun dessein d’échapper soit délibérément soit insensiblement au “réalisme” pour partir en quête d’une autre vérité que l’on a bien voulu appeler “poétique” ». Ici, elles ne sont donc pas fixées dans une époque donnée. Au contraire, le décalage est créé d’emblée par une esthétique stylisée et intemporelle, inspirée plus particulièrement par les couleurs et les géométries de Joan Miró, dont la démarche picturale est d’une certaine manière cousine de celle de Tardieu en littérature.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Voir la critique de Franck Bortelle pout les Trois Coups


Théâtre Les Enfants terribles • 157, rue Pelleport • 75020 Paris

Réservations : 01 46 36 19 66

À 21 h du mardi au samedi, à 15 h 30 dimanche

Durée : 1 h 35

12 € | 8 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher