Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 18:30

Un équipage hors du commun

 

Depuis quelques jours à Paris, une drôle d’affiche, au centre de laquelle trône une bouée blanche annonçant « Panique à bord », trouve écho dans cette rentrée bousculée de septembre : les gens pressés s’y attardent, y voient peut-être un amusant clin d’œil aux préoccupations sociales de saison. La réponse est dans l’image : plongeons !

 

Allons donc tremper dans cette histoire ! Un œil plus averti reconnaîtra sans doute le nom des auteurs : Stéphane Laporte – adaptateur de nombreux succès de comédies musicales, telles que I Do, I Do, Un violon sur le toit, le Roi lion – et Patrick Laviosa – talentueux compositeur du Cabaret des hommes perdus ou de Simenon et Joséphine, celui d’Agnès Boury, qui a signé de nombreuses mises en scène, comme Créatures, Madame sans gêne et les Hors-la-loi.


Nommés à plusieurs reprises aux molières, ces trois noms sont déjà de bonne augure. Et puis, une création, cela donne envie. Mais, prudence, le naufrage est toujours possible même avec les meilleurs capitaines. Entrons donc au Vingtième Théâtre, qui ouvre régulièrement ses portes au théâtre musical pour notre plus grand plaisir.


Une heure vingt plus tard et c’est le bonheur d’être toujours sur terre : seul mon maquillage a coulé tant j’ai ri, et force est de constater qu’aucun spectateur n’est porté disparu. Il faut même les obliger à partir !


Ce spectacle est une réussite. Réjouissant, au sens plein et noble du terme : « Donner de la joie. Causer une sensation agréable », dit le Littré. C’est exactement cela.


panique-a-bord-fw.jpg

© Geneviève Krieff


L’histoire ? Trois couples sur le Titanas, bateau de croisière, où les fantasmes se croisent en de futiles projets. Argent, sexe et jeunisme, recette éternelle des grands vaudevilles, se télescopent dans d’inénarrables conjugaisons. Dans Panique à bord, nul drame, pas de sujet grave. Et pourtant, ce badinage dévoile une grande poésie, une vraie tendresse pour ces agités du pathos : besoin d’amour, de famille, de reconnaissance, de caresses, toutes préoccupations du commun des mortels…


On dit bien que l’humour est la politesse du désespoir : c’est ici l’arme absolue qui déjoue toute bêtise ou toute vulgarité, en fait une fête intelligente. Six comédiens chanteurs hors pair y déploient leur fantaisie. Textes et chansons sont écrits sur mesure pour ces fabuleux talents, qui déploient virtuosité et malice dans une performance ébouriffante.


Christine Bonnard, Vincent Heden, ArianevPirié, Angélique Rivoux, Gilles Vajou, Jacques Verzier, tous formidables ! Caroline Roëlands, autre artiste de talent, propose une chorégraphie moderne et éclairée.


Drôlerie, élégance, qualité des chansons et des dialogues, harmonie des costumes, des décors et des lumières : cet équipage hors du commun fait de Panique à bord une première œuvre jubilatoire, tout en finesse, digne d’un Feydeau qui aurait fait ses classes à Broadway. 


Catherine Hendrick

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Panique à bord

Vingtième Théâtre • 7, rue des Plâtrières • 75020 Paris

Réservations : 01 43 66 01 13

Métro : Ménilmontant

www.vingtiemetheatre.com

Du 5 septembre au 31 décembre 2007,

du mercredi au samedi à 21 h 30 et le dimanche à 17 h 30

Représentations supplémentaires le 31 décembre 2007 à 18 h et 21 h 30

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

gerald 29/06/2008 17:31

Juste pour vous informé que PANIQUE A BORD est depuis le 14 juin 2008 au Tristan Bernard.. et que c'est toujours aussi bien..

chaf' 28/09/2007 18:45

Je l'ai vu hier soir, je suis aussi enthousiasmé que vous face à ce régal ! Tous les ingrédients sont réunis pour que ce musical tienne à flot !Bel article.Chaf'

Rechercher