Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 10:52

« Les Forains », création

 

4 septembre 2007 > 14 octobre 2007

Relâche exceptionnelle le 27 septembre 2007

 

Comédie féroce de Stephan Wojtowicz

Mise en scène : Panchika Velez

1 h 40 sans entracte

Avec : Didier Brice, Nathalie Cerdà, Maxime Leroux, Aliénor Marcadé-Séchan et Matthieu Rozé

Assistant à la mise en scène : Aurélien Chaussade

Son et musique : Michel Winogradoff

Décors : Claude Plet

Lumière : Philippe Lacombe

Costumes : Marie-Christine Franc

Régie générale : Thomas Bordelais

Par Arguia Théâtre

Texte publié aux éditions de l’Amandier

 

Au-dessus d’une voie ferrée, Eddie compte les wagons qui passent. Le manège de Nono rouille dans son camion, les nougats, réglisses de Jackie moisissent dans la confiserie. Cette nuit-là, un train s’arrête. Hélène et Olivier, imprudemment en descendent.

 

Les rencontres impensables, racontées par Stephan Wojtowicz, sont génératrices d’émotion, de poésie et d’humour.

 

Les Forains raconte l’impuissance à communiquer entre « castes » différentes, dans le contexte d’un présent incertain, sur un ton politiquement incorrect.

 

theatre13.gif

 

Dans cette fable, certains codes sont inversés. Les gens de la route, qui trimballent à la petite semaine la confiserie usée, et le manège, ayant connu des jours meilleurs, sont bloqués, à l’arrêt, en panne. Ils sont dans un « nulle part », coincés entre une voie ferrée et une décharge.

 

Les gens du train, « les normaux », ceux qui filent droit devant, bien accrochés au manège, remplis de bonnes intentions et d’idées toutes faites, viennent d’en descendre par imprudence. Leur objectif sera de remonter dans le train. Mais parfois la roue tourne…

 

Il s’agit d’une pure comédie, même et surtout, si l’incommunicabilité absolue des protagonistes, évoque la tragique absurdité universelle de l’être humain. Des « affreux, sales et méchants », en frottement avec la « bonne conscience ».

Panchika Velez

 

Rencontre : dimanche 23 septembre 2007 à 17 h 30 (entrée libre)

Avec la participation de toute l’équipe artistique du spectacle et en présence de Stephan Wojtowicz.

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Voir la critique de Catherine Hendrick pour les Trois Coups


Théâtre 13 • 103A, boulevard Auguste-Blanqui • 75013 Paris

(métro Glacière)

Représentations le mardi, mercredi, vendredi à 20 h 30, le jeudi et samedi à 19 h 30, le dimanche à 15 h 30

Réservations : 01 45 88 62 22

(du lundi au samedi de 14 h à 18 h 30,

le dimanche de 13 h 30 à 14 h 30)

22 €, 15 €

(le 13 de chaque mois, tarif unique à 13 €)

www.theatre13.com

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher