Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2007 1 23 /07 /juillet /2007 21:05

Les messagers de l’âme

 

Nous entrons. Les clowns accueillent les spectateurs d’un regard qui réchauffe le cœur. Cette douceur ne s’arrêtera qu’à la sortie du théâtre.

 

effroyables-jardins-web.jpgLes clowns s’habillent. L’un lace ses chaussures. L’autre rectifie son costume. Tous deux sont sans fard. Un violon sort d’une boîte. L’archet le rejoint. Les cordes vibrent. La musique se fait ténue. Le fils d’André nous parle. Le quatrième mur est tombé.

 

Grâce au texte de Michel Quint, Effroyables jardins, ces deux-là nous livrent le secret de la naissance d’un être mi-homme, mi-lutin, appelé clown. Tels des griots africains, ces hommes nous content une histoire. Leur histoire ? Guy Denize, par sa voix si humble, nous remémore nos jugements d’adolescent à l’emporte-pièce envers un père trop ceci ou pas assez cela. Il nous dépeint un père qui a « passé sa vie à rendre hommage » à payer « sa dette à l’humanité ».

 

Son comparse, Francis Lebarbier, lui, tel un grand-père, nous projette dans une époque de nous inconnue. Une époque où, en France, personne n’était à l’abri d’avoir peur, d’avoir faim, de mourir, suite à la délation d’un voisin ou le caprice d’un fonctionnaire. Une époque où la lâcheté voisinait souvent avec le courage le plus héroïque. Cette époque est-elle vraiment morte ?

 

Par une mise en scène simple et efficace, Hugues Roche, le metteur en scène, souligne le fait qu’un spectacle vivant, interprété avec talent, aura toujours l’avantage sur un film qui raconte la même histoire. La chaleur d’une parole dite à une oreille sera à jamais le meilleur messager de l’âme humaine. 

 

Franck Lavigne

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Effroyables jardins, de Michel Quint

Compagnie Les Matapeste • 12, rue Joseph Cugnot • 79000 Niort

06 89 49 54 19 | 05 49 17 06 11

http://www.clownsmatapeste.com

valerie.matapeste@wanadoo.fr

Mise en scène : Hugues Roche

Clowns : Guy Denize et Francis Lebarbier

Mise en son : Joël Grizeau

Scénographie et graphisme : Michel Suret-Canale

Théâtre Monte-Charge • 22, place de l’Horloge • Avignon

Réservations : 04 90 85 62 48

Du 6 au 28 juillet 2007 à 12 heures

Durée : 1 h 10

12 € | 8 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher