Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 13:23

Sylvia Bruyant se met au service

du metteur en scène

 

L’édition 2007 du Off d’Avignon est l’occasion, pour ceux qui ne la connaissent pas, de découvrir Sylvia Bruyant, vingt-huit ans, dans deux pièces.

 

sylvia-bruyant-web2.jpgOleanna tout d’abord, à l’Albatros. Une pièce de David Mamet, mise en scène par Bruno Dairou, qui nous parle d’un professeur et de son étudiante. Sylvia Bruyant incarne cette étudiante timide et réservée qui va détruire la vie d’un professeur (Bruno Ladet), hautain et orgueilleux. Changement de registre ensuite, au Théâtre des Lucioles, dans Fin de terre, de Georges de Cagliari, mis en scène par Sara Veyron. Elle y interprète le rôle de Madame. Cette femme d’une soixantaine d’années vit recluse dans un blockhaus avec Annia (jeune fille qu’elle a recueillie), alors qu’à l’extérieur, les changements climatiques amènent les hommes à vivre au temps de la préhistoire.


Dans ces deux pièces, la comédienne fait preuve d’une même qualité. Elle impose son personnage et occupe le plateau même quand elle n’a pas de texte. Les artifices ne font pas partie de son jeu. Elle reprend le rôle de Madame tenu, lors de la création de Fin de terre, par Yolande Folliot. Elle pallie la différence d’âge entre elle et son emploi en s’inspirant du personnage tenu par Jean de Coninck (John Voltness), comédien depuis le milieu des années soixante. Elle l’observe pour donner plus de poids et de justesse à leurs échanges et ainsi donner corps à une Madame réelle, vivante.

 

Sylvia Bruyant a une formation universitaire en lien avec le théâtre et les politiques culturelles. Sa formation de comédienne, elle la forge entre 1998 et 2000 à l’Atelier international de théâtre de Blanche Salant et Paul Weaver, mais aussi à travers différents stages (stage avec Stanislas Nordey au sein du T.G.P. de Saint-Denis, stage au cours Florent avec Sandy Ouvrier, stage avec Jack Waltzer de l’Actor’s studio, etc.).


Elle fait aussi de la mise en scène. Elle en parle avec humilité, mais sans fausse modestie. Et puis quand elle est actrice, elle se met au service du metteur en scène, ne remettant jamais en cause les partis pris de celui-ci dès lors qu’elle se lance dans l’aventure. Elle ne mélange pas les genres, s’employant à remplir au mieux la place qu’elle occupe.


Pour ce qui est du cinéma, elle interprète le rôle d’Elsa dans le court métrage Travel Lost, de Pierre Ryngaert, et fait de la figuration notamment dans Tanguy et Napoléon. Elle avoue qu’elle aimerait en faire plus, mais sait aussi dire la chance qu’elle a d’avoir autant de propositions en théâtre. On peut d’ailleurs dire, car elle n’oserait pas, que la chance n’y est pour rien et qu’elle mérite amplement que les metteurs en scène lui fassent confiance, tant pour ces qualités de comédienne que pour ces qualités humaines, générosité et simplicité entre autres.


C’est donc une comédienne dont le parcours est à suivre et que l’on retrouvera en tournée cette saison, notamment dans Fin de terre et Oleanna et en voix du documentaire Tassili N’Ajjer peuples de peintres et de graveurs, réalisé par Théodore Robichet.


Pour plus d’informations sur ces projets et son actualité, vous pouvez consulter son site internet : www.sylviabruyant.com


Célio Noël Ménard

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Oleanna, de David Mamet

L’Albatros • 29, rue des Teinturiers • Avignon

04 90 86 11 33

Du 6 au 28 juillet 2007 à 18 h 45

Durée : 1 h 15

Fin de terre, de Georges de Cagliari

Théâtre des Lucioles • 10, rue du Rempart-Saint-Lazare • Avignon

04 90 14 05 51

Du 6 au 28 juillet 2007 à 14 h 40

Durée : 1 h 25

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher