Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 17:06

À la rencontre de Pablo Neruda

 

Un comédien et un guitariste-bassiste nous invitent à découvrir l’univers de Pablo Neruda, à travers une petite forme intitulée « l’Or et la Patate ». Un joli moment de rencontre avec l’univers du poète chilien.

 

Dans le café alternatif de la rue des Teinturiers, un homme s’adresse à nous, en toute simplicité. Il nous parle de son désir de travailler sur Pablo Neruda. Regard pétillant, visage rieur. Il nous raconte la naissance du projet, puis présente, en quelques mots, le poète. C’est alors qu’insensiblement, nous glissons dans la poésie de Neruda, avec la même simplicité. La guitare basse de David Coco vient doucement se mêler à la voix grave et chaude de Franck Chevallay. Tout est là et cela suffit. C’est dans cette spontanéité qui fait de chaque mot un instant offert au public que l’univers de Pablo Neruda nous est donné en partage.

 

Pablo Neruda est un « poète de la matière », qui trouve son optimisme dans son amour pour la patate, l’air, ses chaussettes, son foie. « Non, rien ne sert de s’envoler pour échapper à notre globe qui nous rattrape aussitôt nés, et il nous faut avouer en attendant que l’amour et l’entendement viennent d’en bas. » Cette capacité de s’élever en partant  du plus simple ouvre le champ du politique. Dans l’Or et la Patate, la cohérence entre la philosophie de la matière et l’engagement politique s’exprime par un va-et-vient entre une sélection de textes issus du Chant général et des odes élémentaires.

 

L’Or et la Patate est une petite forme « guitare basse-récitant », qui se distingue par la générosité qu’elle déploie. On sent, chez Franck Chevallay, une envie de donner, simplement, sans emballages ni chichis, qui se traduit par une extrême sincérité. Ici, rien n’est fabriqué, mais tout est dit. Connaissant très peu Neruda, j’en ai moi-même découvert la saveur, j’y ai goûté, et je suis sortie du café avec le désir de le connaître davantage.

 

La musique composée par David Coco, à la fois discrète et présente, s’accorde avec justesse à la poésie pleine d’images et d’humour de Pablo Neruda. Franck Chevallay est, quant à lui, un comédien d’une sensibilité rare, dont le sourire aux yeux plissés m’accompagne au-delà de la représentation.

 

Hors des sentiers battus du Festival, ce petit spectacle est un condensé d’humanité. 

 

Émilie Démoutiez

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


L’Or et la Patate

Cie Sol en scène • 9, rue du Puits-de-l’Ermite • 75005 Paris

06 32 28 66 78 | 01 43 37 04 82

Avec : Franck Chevallay (metteur en scène et comédien) et David Coco (musicien et compositeur)

Maison alternative et solidaire • 5, rue des Teinturiers • Avignon

Du 12 au 28 juillet à 17 heures, sauf le dimanche

Durée : 45 minutes

Spectacle gratuit

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher