Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 16:27

Comédie légère

 

Un danseur étoile, son habilleuse et sa maquilleuse se retrouvent à chaque changement de tableau dans une loge de théâtre. C’est la dernière représentation du « Lac des cygnes ». C’est aussi pour l’artiste un jour particulier, car il fait ses adieux à la scène. Une comédie originale portée par quatre comédiens débordants de vitalité.

 

etoile-for-ever-web.jpgVue des coulisses. Les changements de costumes de la star, qui sont minutés (« secondés » serait plus juste), nous permettent d’approcher l’envers du décor et les ouvriers du spectacle. Nous assistons à une course effrénée, tel un champion automobile rentrant au stand, pour un arrêt technique. Top chrono : on s’affaire autour de lui, tout est prêt, chacun s’applique à sa tâche minutieusement, déshabillage, rafraîchissement, changement de costume, vérifications de détail, raccords maquillage ; stop chrono : et déjà l’étoile (comme le pilote de course) se lance sur la piste !

 

La précision est aussi au rendez-vous dans la mise en scène de Frédéric Baptiste. La pièce fonctionne, les rires éclatent, il n’y a pas de temps mort, et la vivacité des comédiens amène les spectateurs à mettre de côté leurs soucis, pour les rejoindre dans leur monde, celui qui est à la porte de la scène, juste derrière le rideau rouge, juste avant le rêve. Car dans le public, qui n’a jamais rêvé d’être star ?

 

Et voilà qu’un groupie, un personnage de plus, issu des spectateurs, pas de nous mais du public de l’étoile, vient perturber la magique machinerie. Il viendra une fois, deux fois, trois fois, (peut-être quatre), sûrement trop, et la comédie légère se transforme en intrigue légère. On attend de nouveaux rebondissements en vain, mais ce n’est pas bien grave, et personne n’en tiendra rigueur, surtout pas aux comédiens, qui nous ont bien fait rire pendant tout le spectacle et méritent, par leur seul talent, l’enthousiasme des applaudissements de cette joyeuse comédie.

 

Si Étoile forever peut se traduire Étoile pour toujours, je préfère ce que j’ai entendu par un adolescent lisant le prospectus : Étoile pour rêver.

 

Nul doute qu’avec ce titre prometteur, Étoile forever divertira longtemps petits et grands. 

 

Jean-Claude Delalondre

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Création 2007

Étoile forever, de Virginie L. Sam

Compagnie Sousouli • 8, square Léon-Guillot • 75015 Paris

06 67 43 33 18 | 06 60 53 00 56

www.sousouli.com

Contact diffusion : Thibaud Houdinière

01 53 83 94 94

Courriel : t.houdiniere@atelier-theatre-actuel.fr

Contact technique : P.-Y. Guinais

Tél : 06 18 18 25 21

Courriel : Pierre-Yves Guinais

Contact Avignon : Laurence Janowsky

Tél : 06 22 49 27 96

Mise en scène : Frédéric Baptiste

Interprètes : Arnaud Allain, Marie-Do Ferré, Lætitia Tomassi, Hervé Quentric

Création lumières : Piere-Yves Guinais

Théâtre des Béliers • 53, rue Portail-Magnanen • Avignon

Réservations : 04 90 82 21 07

Du 6 au 28 juillet 2007 à 22 h 45

Durée : 1 h 15

15 €, 10,50 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher