Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 12:45

Le pouvoir et l’institution

 

Ils sont deux. Un professeur et son élève. Lui, il « sait », étant donné qu’il peut décider de son avenir à elle, qu’il a le statut de maître, qu’il a « sa place » et qu’ils sont dans son bureau. Il est cynique et orgueilleux, démagogue et sournois.

 

Mais si l’étudiante est timide et mal à l’aise, elle n’est pas influençable. Elle va commencer à remettre en cause le pouvoir qu’il se donne (bien au-delà de sa fonction), jusqu’à le détruire…

 

Il apparaît en sortant de cette pièce que les deux personnages provoquent des réactions diverses chez le public : soit une antipathie totale, soit, à défaut de sympathie, une sorte de compréhension liée à des circonstances atténuantes. Le rapport des deux personnages m’a évoqué la relation entre Sigourney Weaver et Ben Kingsley dans la Jeune Fille et la Mort de Roman Polanski.

 

ol--anna-palazon-web.jpg

© Bernard-Michel Palazon

 

Il faut donc aller voir ce spectacle pour se faire son opinion, mais aussi, et surtout, pour découvrir Sylvia Bruyant (l’étudiante) extraordinaire de sensibilité et de justesse. Elle réussit à installer son personnage dès le début de la pièce avec très peu de mots. L’évolution du personnage est crédible. Il n’y a aucun artifice.

 

J’ai un peu regretté le côté sophistiqué de l’enseignant (Bruno Ladet), mais c’est un parti pris de mise en scène (Bruno Dairou), par ailleurs fluide et mettant en valeur le rythme du texte de David Mamet. Le décor vient renforcer le caractère oppressant de ce huis clos.

 

Une juste remise en cause de l’institution et des dérives du pouvoir, qui se passe dans une université, mais que l’on imagine sans peine dans le monde culturel, par exemple. 

 

Célio-Noël Ménard

Les Trois Coups

www.lestroiscoups.com


Oleanna, de David Mamet

Cie Nouvelle Héloïse/Cavalcade • 3, Grand Place • 95000 Cergy

01 30 32 61 13 | 06 64 22 15 55

nouvelleeloise@free.fr

www.troupe-cavalcade.net

Adaptation : Pierre Laville

Mise en scène : Bruno Dairou

Interprètes : Sylvia Bruyant, Bruno Ladet

Lumières : Alexandre Ursini

Scénographie : Nicolas Lulien

L’Albatros • 29, rue des Teinturiers • Avignon

Réservations : 04 90 86 11 33 | 04 90 85 23 23

Du 6 au 28 juillet 2007 à 18 h 45

Durée : 1 h 15

Tarifs : 15 € et 11 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher