Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2007 5 13 /07 /juillet /2007 20:01

L’Absence de chocolat

 

La magie des ombres est ancienne et elle ne disparaîtra pas de si tôt.

 

Omburé, crocodile monstrueux, découvre le goût du chocolat, qu’une femme lui donne pour sauver sa vie. Quand les réserves de cacao s’épuisent, les villageois du peuple fan se sauvent pour échapper au terrible saurien. Dès lors, Omburé parcours le pays à la recherche des Fans, croisant des animaux plus ou moins coopératifs. Il finit par retrouver le peuple migrant et, pour compenser l’absence de chocolat, dévore quelques-uns d’entre-deux avec régularité. Voilà qu’un jour il exige qu’on lui amène la fille du chef. Mais celle-ci se joue de lui et l’utilise comme compagnon de jeu.

 

Par un tour de passe-passe digne d’un marionnettiste, nous retrouvons, lors de la deuxième partie, la fille du chef mariée à Omburé. De leur union est né un enfant, qui est à la fois homme et crocodile. Cependant l’abominable Omburé continue de dévorer la population suivant son bon plaisir. Il ne sait pas que sa destruction s’annonce…

 

Ombur---web.jpg

 

Porté par la musique discrète et omniprésente de Ludovic Beyt, installé sur le devant de la scène, le spectacle nous entraîne dans une Afrique de papier. Les deux manipulateurs, Emma Pichon et Rupert Ingrams, prêtent leurs voix aux personnages avec adresse, et l’humour réjouissant du dernier nommé apporte une touche bien agréable à ce spectacle pour enfants, auquel assistent des adultes.

 

La beauté des images reste première dans le projet. L’essentiel du corps des personnages est noir, comme il se doit, mais des touches de couleurs viennent parfois rehausser certaines parties de leur silhouette. Une excellente idée.

 

À la fin de la représentation, l’équipe propose avec générosité aux spectateurs de tous âges de visiter les coulisses de leur fabrication d’ombres. Quelques enfants obtiennent le droit de manipuler les magnifiques personnages découpés. La magie des ombres n’est pas prête de disparaître. 

 

Gilles Crépin

Les Trois Coups

www.lestroiscoups


Omburé le crocodile (à partir de 6 ans), de Rupert Ingrams

La Luciole dansante • 3, rue Baour-Lormian • 31000 Toulouse

05 34 25 19 49

rupertingrams@wanadoo.fr

Manipulation et voix : Rupert Ingrams, Emma Pichon

Musique: Emanoo, Ludovic Beyt

Albatros Théâtre • 29, rue des Teinturiers • Avignon

Du 6 au 17 juillet 2007

Durée : 45 minutes

9 € | 6 € | 5 €

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher