Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 14:26

Chants d’émoi (création)

 

Samedi 2 juin 2007 à 21 heures

Avec : Hombeline, chant ;

Olivier Milchberg, flûtes-bouzouki-clavier

et Mathias Autexier, zarb-percussions

 

Ça se passe en Provence, quelque part où personne ne va jamais nu, à part les oiseaux, les poètes et les anges.

Hombeline

 

Hombeline interprète dans ses récitals des chansons traditionnelles et des créations. De femmes troubadours à Julos Beaucarne, en passant par ses propres textes, elle donne une nouvelle dimension à la chanson provençale et occitane. Hombeline collabore avec des musiciens d’horizons variés issus du Moyen-Orient, indien, flamenco et rock. Elle se produit avec sa formation en trio ou en duo selon les lieux.

 

Chacun de ses concerts est un moment fort que l’on ne peut oublier. Chants d’émoi nous invite à entrer dans le mythe de la femme inaccessible et parfaite, de la princesse lointaine. À ses côtés, Olivier Milchberg, son complice de génie, un virtuose pour qui aucun instrument à vent ou à cordes ne semble avoir de secret, aussi exotiques soient-ils, et Mathias Autexier aux percussions et au zarb. Un spectacle brûlant de poésie qui honore le grand chant !

 

Durée : 1 h 15

Réservations : 0 820 30 00 33

Tarifs de 3 € à 23 €

www.toursky.org

www.hombeline.com

Hombeline-trio-DR-02.jpg

© D. R.

 

Interview d’Hombeline

Quel est ton cheminement musical ?

« J’étais apicultrice à l’origine. Je suis issue d’une famille de chanteurs. J’ai beaucoup entendu chanter enfants et j’ai décidé d’en faire mon métier à 26 ans. J’ai acheté un orgue de barbarie et je me suis mise à chanter dans les rues. Je jouais déjà de l’accordéon et j’ai décidé alors d’abandonner mon métier d’apicultrice.

 

« J’ai rencontré Richard dans la rue où je chantais, il y a quinze ans à Forcalquier. Il m’a proposé de venir chanter dans son théâtre. Je chantais de vieilles chansons françaises. J’ai fait dix ans de rue, qui m’ont permis de rencontrer plusieurs artistes dont Julos Beaucarne, avec qui je suis venu chanter il y a deux ans au Théâtre Toursky. C’est une école intransigeante.

 

« Après ma période rue, j’ai rencontré Olivier Milchberg, qui m’a proposé de chanter en provençal : un répertoire de chansons traditionnelles. Nous avons créé un trio traditionnel avec Olivier et François Heim. Nous avons fait plusieurs scènes et enregistré un CD.

 

« Aujourd’hui, je travaille beaucoup plus sur la fragilité. C’est ce que m’apporte la scène… »

 

Recueilli par

Les Trois Coups


Théâtre Toursky • 16, promenade Léo-Ferré • 13003 Marseille

04 91 02 58 35

Réservations : 0820 300 033

www.toursky.org

Partager cet article

Repost 0
Publié par LES TROIS COUPS - dans France-Étranger 1998-2014
commenter cet article

commentaires

Rechercher